mercredi 25 juillet 2007

DEMOCRATIE VS ALLIANCES CONTRE NATURE



Dans une démocratie respectable, les consultations populaires
constituent l'occasion de tester le leadership des différents
partis et de comprendre ce que le peuple pense et souhaite comme
programme de société. Malheureusement au Tchad, il faut le recon-
naître, la période électorale est, pour certains hommes, une excel-
lente opportunité de se faire les poches, et pour d'autres, l'occasion
d'exercer le faux pouvoir : manipuler les urnes et s'éterniser.
Habituellement, une des principales particularités des élections
est qu'elles doivent permettre aux différents états majors des
partis politiques de mesurer leur capacité de mobilisation, voire
d'évaluer leur force respective sur l'échiquier politique national,
l'objectif recherché étant pour chacune des formations politiques
concernées de disposer de la majorité parlementaire nécessaire qui
permet en régime démocratique d'orienter l'action gouvernementale
tout en tenant compte des besoins et attentes de toutes les populations.

Les hommes politiques qui se sont entredéchirés lors de la présidentielle
2006 semblent ne pas revenir à de meilleurs sentiments. Et pour preuve,
à part le Parti Libéral du Tchad et quelques autres formations de l'oppo-
sition officielle qui conservent leur intégrité, les deux grands regrou-
pements que sont le MPS et la CPDC et quelques autres chefs avides de
pouvoir sont décidés à garder en l'air la hache de guerre car les clivages
ont été tout simplement très présents dans la constitution des alliances
contre lesquelles les confrères n'ont pas manqué de qualificatifs. Des
alliances inimaginables aux alliances diaboliques en passant par les
alliances incroyables, les hommes politiques tchadiens auront fait preuve
de " tout " ou presque.

A regarder de près, ces alliances démontrent à suffisance la transhumance
de la grande majorité de nos hommes politiques, preuve de leur manque de
conviction. C'est ce qui fait dire à des observateurs de la scène politique
tchadienne que la plupart des leaders politiques actuellement en place
pensent plus à leurs propres intérêts qu'à ceux du peuple au nom de qui
se ferait le combat politique.

Ces alliances prouvent également que dans bien des cas, les hommes
politiques se moquent éperdument de leurs bases car, à chaque fois que
leur "intérêt particulier'' est en cause, contre toute attente, ils trouvent
un terrain d'entente. Et c'est tant pis pour ceux dont la politique met en
discorde momentanée ou définitive. Sinon comment comprendre des partis
qui jurent de se faire la peau il y a juste quelques jours et qui décident
subitement de vivre le grand amour? Parmi ces alliances, il y a en a qui
en disent long sur le devenir du peuple tchadien.

C'est ainsi que nous nous sommes fait le devoir de vous révéler
certaines d'entre elles pour faire voir des réalités au peuple.
Ces alliances contre nature sont constatées dans toutes les forma-
tions politiques aussi bien dans les grandes que dans les moins
grandes. De plus, diverses alliances politiques se font et se défont
au gré des circonstances, ce qui dénote un manque flagrant de vision
politique et une absence totale de ligne directrice qui permettrait
au Tchad de réellement se développer comme il en a la capacité.
Les alliances sont dissemblables suivant leur nature. Certaines sont
superficielles, avec des agendas cachés comme ce fut le cas du fameux
conglomérat actuellement au pouvoir. D'autres se tissent au gré des
convenances personnelles jugées stratégiques. Telle est la règle géné-
rale actuellement dans ce pays d'Afrique centrale dont la population
reste pauvre et manque de tout alors qu'il a toutes les ressources
nécessaires pour devenir un des pays les plus prospères de la région.

Le Parti Libéral du Tchad se refuse de faillir quant à sa mission principale
de conclure une solution globale et inclusive devant jeter les bases d'une
transition pacifique et prometteuse pour l'avenir du pays. Pour le PLT,
il n'y a pas d'autre alternative - à moins de démissionner à lutter pour
défendre les intérêts du peuple tchadien - que de contraindre ceux qui
ont abandonné le terrain de négociations, par une manœuvre inopportune,
de faire marche arrière. Il est impératif de parachever une œuvre dont
l'importance et les retombées sont indubitablement à la dimension de
l'espoir placé par le peuple entier en Mika-L. Yondoloum, Président du
Parti Libéral du Tchad.






DOUMKODJI
Attaché de presse du Président du
Parti Libéral du Tchad (PLT)
http://parti-liberal-du-tchad.blogspot.com

1 commentaire:

Voip a dit…

This is another area where digital IP Phone service shines. Landline telephone companies will often charge you for extra calling features like caller ID, call waiting, call forwarding, and others. If calling features come with your landline plan you'll normally get two or three at the most.