mercredi 27 février 2008


Communiqué de presse du Parti Libéral du Tchad
N'Djamena le 26 Février 2008
Tchad / Vie politique /

Le Parti Libéral du Tchad appelle à la libération immédiate et sans conditions des trois leaders de l’opposition démocratique enlévés depuis le 3 Février dernier à partir de leur domicile. Le Parti Libéral du Tchad suit de près l’enlèvement des trois députés de l’opposition démocratique et partisans du dialogue inter tchadien sans exclusif.
Les libéraux tchadiens sont profondément préoccupés par ce qui se passe présentement au Tchad. Vingt trois jours après leur enlèvement, les trois leaders ne sont toujours pas libérés. Leur milieu familial et politique sont dans une profonde tourmente. Les tchadiens ne peuvent se passer de ces trois leaders à cause de leur grande réputation sur les questions de la paix démocratique,du respect des droits de l’homme et de l'intolérance à travers le pays. Pour le PLT, les libertés politiques et le respect des vies humaines constituent une condition d’exercice de la démocratie. Les droits fondamentaux doivent être considérés et protégés comme une question de principe.
Par conséquent, le Parti Libéral du Tchad appelle à la libération immédiate et sans conditions de ces trois leaders de l’opposition démocratique. Les libéraux et patriotes démocrates tchadiens espèrent sincèrement que les auteurs de cet enlèvement libèreront immédiatement MM Lol Mahamat Choua, Ibni Oumar Mahamat Saleh et Yorongar Ngarléjy afin que le dialogue national sans exclusif, cette fois, puisse se tenir très sérieusement sous les auspices des Nations Unies, de l’Union africaine, de l’Union européenne de Human watch Right, du Raddho et des ADH du Tchad.


Mika-L.Yondoloum
Président du Parti Libéral du Tchad
Ndjamena- Tchad





Tchadiennes, Tchadiens, rejoignez le
Parti Libéral du Tchad,
le parti des Droits et Libertés :
Paix, Éducation, Emploi et Prospérité,
pour le vrai changement :
Prospérer au Présent et Investir dans l'Avenir

Forum de réconciliation nationale ouvert à tous
http://www.pltchad.com/forum-politique-tchad/index.php

1 commentaire:

La Constitution en Afrique a dit…

Pour compléter le propos, lisez et consultez une brève de droit constitutionnel sur l'Etat d'urgence au Tchad

LA CONSTITUTION EN AFRIQUE

° Etat d'urgence au Tchad: Déby a-t-il respecté la Constitution?
http://www.la-constitution-en-afrique.org/article-16767751.html

Au plaisir d'échanger